Published On: Wed, Mar 19th, 2014

Du maïs hybride pour améliorer la sécurité alimentaire des ménages

Marie Nshimirimana, veuve et mère de 5 enfants, habite la commune de Giheta dans la province de Gitega, au centre du Burundi. Avec 9 autres exploitants de cette commune, elle a testé la variété de maïs hybride introduite au Burundi et homologuée par l’Office national de contrôle et de certification des semences (ONCCS). Nous la retrouvons dans son champ de démonstration, situé sur la parcelle familiale.

« Un jour, un agronome de la société qui diffuse cette variété de maïs est venu à la paroisse où nous avons l’habitude de nous rencontrer après la messe. Il nous a dit qu’il avait une nouvelle variété de semence de maïs très productive : la variété Longe 10 H. Plus tard, nous l’avons surnommée « Mutsindanzara », ce qui signifie littéralement « le vainqueur de la faim ».

J’ai été tentée d’essayer cette variété sur une partie de ma parcelle, car les semences traditionnelles que j’avais l’habitude d’utiliser me procuraient un rendement faible.

J’ai commencé cette culture au mois d’octobre 2013, sous l’encadrement de l’agronome qui me conseillait sur la technique de production de ce maïs couplée à l’utilisation d’engrais. Il m’a également sensibilisée sur l’importance de ne pas recycler cette variété, car le rendement risque de baisser si j’utilise la semence pour d’autres saisons.

Aujourd’hui, je peux dire que je suis satisfaite du résultat. Cette variété est parfaitement blanche, très résistante à la sécheresse et même au grêle. La récolte attendue sera largement supérieure aux saisons antérieures. Sur la petite superficie cultivée de 47 mètres carrés, avec 25 g de maïs hybride semé, je compte récolter 30 kg de maïs en plus des tiges qui serviront de fourrage pour mon bétail. Avec cette récolte, je pourrai nourrir mes enfants, avoir un surplus à vendre et investir dans l’achat de nouvelles semences de maïs hybride et d’engrais pour la saison culturale qui approche.

Cette variété de maïs hybride vient à point nommé dans mon foyer ».

5 questions que vous vous posez sur le maïs hybride

Pour plus d’information, contactez patrick.henry@btcctb.org

2,553 total views, 3 views today